Quelques astuces pour la photographie animalière




La photographie animalière n’est pas un exercice facile. Les photos sont souvent prises dans de mauvaises conditions: basse lumière (tôt le matin ou tard le soir), en mouvement… Avant de créer une photographie qui attirera l'attention du public, plusieurs étapes doivent être effectuées. Comme maîtriser les fonctions de base de votre appareil photo, ou apprendre à connaître l'animal qui fera l’objet de votre photographie. Enfin, dernière chose, certainement l’aspect le plus difficile à maîtriser: développer son propre style photo.
Conseil n°1 - Jouez sur la vitesse
Les photographes animaliers utilisent des focales très longues (voire très très longues). 400, 500 ou même 600 mm sont généralement montés sur les boitiers reflexs.
Cependant, avec une focale aussi longue, les mouvements ne sont pas rares et rendent la photo floue. Pour palier à cela, deux solutions s’offrent à vous :
- Augmentez la vitesse d’obturation. Plus la focale est longue, plus la vitesse soit être augmentée. Pour vous donnez un exemple, si vous shootez avec un 400 mm, votre vitesse devra être à 1/400.
- Ouvrir d’avantage votre diaphragme (ouverture focale) et augmentez en sensibilité ISO.
Conseil n°2 - Utilisez le format RAW
Il est fondamental d’avoir une exposition correcte au premier essai. En photo animalière, les deuxièmes chances sont très rares. Alors pourquoi shooter en RAW et non en JPEG ? Tout simplement parce que la prise de vue en RAW garantit que l'appareil photo préserve numériquement les hautes lumières et les détails de basses lumières dans le fichier image. Par conséquent, si nécessaire, vous pouvez régler librement l'exposition de l'image sur votre ordinateur. De ce fait vous pourrez rattraper l’exposition de votre photo sur votre logiciel de post-prod.
Conseil n°3 - Jouez sur la lumière du jour
Avec les ombres, la lumière du soleil ou les rayons du soleil, la luminosité n’est pas simple à gérer. Mais quoi de mieux que la lumière du jour en photographie ? Les animaux se montrent moins timides lors des brumes matinales ou lors des couchers de soleil le soir. Servez-vous de ces moments d’exceptions pour capturez vos plus beaux clichés !
Conseil n°4 - Concentrez-vous sur les yeux de votre sujet
La mise au point doit être faite en fonction des yeux de votre sujet. Tout comme en photographie portrait.
Optez pour un mode semi-automatique avec une priorité à l’ouverture ou à la vitesse. Le mode semi-automatique vous permettra d’avoir la main sur la mise au point de votre photo.
Conseil n°5 - Servez-vous d’un téléobjectif
Inutile d’investir dans du matériel très onéreux, un objectif de 200 ou 300 mm est un très bon compromis pour débuter et vous faire vraiment plaisir.
Ces longues focales vous permettront d’avoir un sujet le plus naturel possible qui ne se sentira pas agressé par votre présence et vous aurez accès à de jolis fonds flous qui mettront encore plus l'animal en valeur.

Édité et rédigé par Morgane Molinier